Smart data et multiservices

Les apports les plus spectaculaires de la transformation digitale sont sans doute à rechercher dans les domaines d’activités jusqu’alors orphelins de solutions informatiques. C’est en particulier le cas pour les activités du multiservices : propreté, sécurité, accueil et d’une manière générale pour toute celles dont la réalisation passe par l’Humain. Loin de chercher à le substituer, ces solutions digitales s’associent à lui, pour lui permettre d’optimiser l’organisation de son travail en regard de ses obligations de résultat. En effet, les traitements algorithmiques de données historiques captées en automatique ou en déclaratif, permettent d’anticiper l’organisation des tâches, ainsi que d’en maîtriser la qualité d’exécution.

C’est la démonstration que Sandrine Radé, Directeur de l’Organisation et du Système d’Information de Derichebourg Multiservices a présenté à l’occasion du petit déjeuner que nous organisions pour l’éditeur Européen MoveWork. « Les outils de MoveWork, nous ont permis d’établir une relation partenariale avec notre client PMU pour la gestion de ses points de vente. La transparence sur la performance client des activités, permet à chaque partie prenante d’anticiper et d’ajuster en permanence sa propre contribution aux différents process » a-t-elle notamment souligné.
« Cette collaboration rendue possible autour des outils, offre aux donneurs d’ordres, l’opportunité de se réapproprier les enjeux de leur qualité de service qui, quoi qu’il en soit, est toujours associée à leur marque » a rappelé Patrick Tavaris, président de MoveWork, en introduction de la présentation.
Elle permet en effet de sortir de la juridisation de la relation contractuelle client-fournisseur et de faire du prestataire, interne ou externe, un acteur essentiel de l’expérience client. « Nous nous inscrivons aujourd’hui dans une logique de co-construction avec le PMU, autour d’objectifs de service et de qualité client de plus en plus ambitieux » conclut avec enthousiasme Sandrine.

Beaucoup de grandes entreprises et en particulier celles qui opèrent en « Business to Customer » au service du public, ont compris que la maîtrise de leur qualité de service est une valeur de marque aujourd’hui aussi essentielle que celle de leur catalogue produits. Souvent sous-traitée en tout ou partie, presque toujours fondée sur des activités humaines, l’apport du big data associé à la business intelligence, tel que l’offre les solutions de MoveWork, permettent de faire rentrer au vingt et unième siècle les métiers du multiservices par la grande porte du digital.

Visualiser les slides de l’introduction :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *